Manque de Soleil

soleil

Veux de la chaleur et de la lumière...
mardi 3 mars

Je n'en peux plus de ce temps triste, gris, humide, venteux et gadouilleux,
Certains  matins, j'en pleurerais tellement le soleil et la chaleur me manquent...
Je ne veux plus sortir de mon lit pour aller ouvrir à mes petites poulettes
qui n'ont plus comme terrain de jeux, qu'un vaste ring de boue...

1 4f41a

Conclusion, il faut qu'on se remonte le moral... mais comment ?
J'use des bonnes recettes de gâteaux que l'on savoure
devant le feu de bois pour se chauffer la couenne....

gauffres

De plus pas de chance, les couvaisons ne fonctionnent pas bien
la majorité des oeufs couvés sont clairs, d'autres démarrent pendant 1 semaine et s'arrêtent,
Les autres qui résistent, faut vraiment qu'ils aient la peau dure...

je suis du style optimiste mais là je fatigue...
et je suis déçue....

soleil

soleil

soleil

soleil lumiere gateau feu moral

Commentaires (3)

Graciane
Oui, je crois qu'il est utile de prendre en considération les conditions environnementales et atmosphériques.
J'observe bien les évolutions et notamment le comportement de mes deux couveuses de l'année dernière. Depuis deux jours, elles s' attardent plus au pondoir, quasiment l'une sur l'autre car maintenant c'est une petite boite à litière de chat qui est le pondoir favori de ces grosses mémères. La situation évolue donc.
Par ailleurs, j'ai observé que la fréquence des chants nocturnes de mes coqs augmentait en cas de variartion de pression atmosphérique. Je me demande si les variations de ponte que je constate depuis le début de l'année ne serait pas aussi liées aux variations de pression atmosphérique et, corrélativement des taux d'humidité relatives. Reste à savoir si cela influe aussi sur la fécondité, encore que, chez moi, les oeufs semblent bien fécondés...mais pas par des coqs Araucana.
Gwendoline
Tu as de la chance, nous le terrain est dans une "zône argileuse rouge" ce qui fait que dés que l'hiver se montre trop pluvieux, le terrain se dégrade grave. Cette année, c'est le pompon !!!! Pour nous pas de vacances... donc poules toute l'année....Il est vrai que l'an dernier, j'avais commencé mes incubations en avril.... j'étais nettement plus sérieuse.... c'est vrai les poules chez moi, ne m'ont toujours pas donné le feu vert.
Graciane
Après la pluie le beau temps ! C'est vrai que cette humidité persistante est lassante. Mon petit troupeau n'en souffre pas puisque je le laisse sortir tous les après-midis au jardin, mais le jardin commence à en souffrir ! Bientôt, il sera temps de refaire nos massifs et de les protéger sérieusement.
Pour ce qui est des incubations, je crois que nous sommes des grandes impatientes. Si le moment était arrivé, nos poules bonnes couveuses s' y mettraient. A près tout, le printemps n'arrive qu'à la fin du mois ! Je constate que les petits oiseaux se mettent à chanter tôt le matin, c'est encourageant.
A mon avis, nous avons sans doute aussi besoin de vacances...loin des poules, pour mieux les retrouver !

Ajouter un commentaire