Coucher des jeunes

L'Intégration au poulailler

Les poussins ont bien grandi et sont devenus assez grands pour être intégrés avec les adultes.
Chez moi, l'intégration se passe très bien de jour mais le coucher est plus laborieux.
Je suis encore obligée d'intervenir pour que mes deux derniers binômes veuillent bien intégrer leurs dortoirs.
Pourtant, ils savent parfatement y aller et ont réussi à obtenir des dortoirs séparés.
J'ai quelquefois l'impression de coucher de jeunes enfants et je m'attendrais presque à ce qu'elles me demandent
de leur lire une histoire ou de leur chanter une chanson !
Est-ce que tes jeunes te font marcher comme cela ?

intégration organisation-dortoir jeune-volaille coucher-poulailler

Commentaires (2)

graciane
  • 1. graciane | 02/07/2015
Chez moi, depuis que je n'ai plus de coq avec les poules, le coucher est plus laborieux. Deux des poules attendent pour se coucher que je les coche. Elles étaient tellement habituées à ce que Théo s'occupe d'elles tous les soirs qu'elles m'attendent et se mettent en position d'accouplement devant la porte du poulailler. Je dois les encourager de la voix pour qu'elles se résignent à rentrer.
Chouppi, elle, ne se couche plus toute seule, même dans son ancien dortoir. Elle ne se couchait qu'avec Patty. Elle reste perchée sur un des petits poulailler et je dois la coucher en la portant jusqu'à l'entrée.
Les jeunes, elles, sont carrément coquines. Elles connaissent maintenant parfatement leurs dortoirs qui leur conviennenent puisque, après plusieurs essais, elles les ont choisis. Mais elles s' amusent à se percher dans un arbre, en général juste à la limite de ma portée, et me regardent d'un air taquin. Elles aussi, à 21 heures 30, je finis par les coucher. Elles râlent un peu, mais en fait c'est leur calin du soir.
Gwendoline
En ce moment, vu le grand nombre de poussins, ils changent souvent de poulailler...
Ils ne semblent pas perturbés et s'adaptent aussitôt... Je n'ai pas de soucis.
mais je dois reconnaitre que ces derniers temps, avec la grosse chaleur, ils se font tirer l'oreille
Alors je dois aller les border tous les soirs, pas pressés de rentrer, mais quand j'arrive, ils rejoignent leurs dortoirs rapidement.
Sinon, en temps normal, je suis comblée, ils sont géniaux ... notre organisation fonctionne bien et ce n'est que du plaisir
Une bonne complicité, c'est drôle... ils parlent beaucoup , ça m'amuse !

Ajouter un commentaire